Session — pratique

Session pratique du jeudi 26 septembre 2019

8 h 00 – 16 h 00

Dr Mark Lin, Toronto, ON

Titre : Restaurations prosthodontiques fixes de pointe et occlusion fonctionnelle

InterContinental Toronto Centre
225 Front Street West, Toronto, Ontario M5V 2X3
Salle Kingsway, Niveau supérieur

8 h 00 – 16 h 00 (Inscription à compter de 7 h 30)

Crédits de formation continue : 7

Coût de la session pratique 495 $ (Priorité aux membres et ensuite aux délégués)

Coût pour étudiant 150 $

(Comprend la session pratique, les matériaux, les pauses
et le dîner ainsi que les taxes et les pourboires)

Note à l’intention des participants : Prière d’apporter vos loupes pour la session pratique. Vous êtes également invités à apporter des dossiers de patients aux fins de discussion avec le groupe durant le cours. Information minimale requise au dossier :

  1. a) Antécédents médicaux du patient avec ses motifs de consultation
  2. b) Panographie ou radiographie bouche complète à jour
  3. c)  Modèles diagnostiques montés et découpés sur articulateur semi-adaptable avec arc facial
  4. d)  Séries photos

Synopsis : L’analyse raisonnée des principes et de la gestion de l’occlusion dentaire appliquée à la dentisterie clinique est d’une importance vitale pour le succès à long terme en dentisterie. L’utilisation des prothèses fixes et des implants dentaires complique d’autant plus cette difficulté, car un implant dentaire ostéo-intégré tolère moins les forces biomécaniques. La plupart des dentistes cliniciens trouvent que cet aspect est complexe, porte à confusion et est difficile à intégrer dans la pratique privée. De plus, lorsque l’occlusion fonctionnelle a été détériorée au point de devenir pathogène ou non fonctionnelle, sa restauration et sa reconstruction peuvent se révéler très complexes.

Ce programme traitera de divers sujets essentiels à la compréhension des principes biologiques et biomécaniques requis pour développer une occlusion fonctionnelle durable quant à la stabilité, au confort et aux fonctions occlusales physiologiques.

Objectifs d’apprentissage :

Équilibre occlusal recherché pour obtenir une position intercuspidienne maximale de l’occlusion en relation centrée, indications et contre-indications. Utilisation du T-Scan aux fins d’évaluation de l’occlusion et des ajustements requis.

  1. Équilibration occlusale des prothèses amovibles pour obtenir une occlusion équilibrée et diagnostic du positionnement maximal de l’occlusion avec prothèses fixes et implants.
  2. Fabrication, ajustement et insertion d’attelles dentaires pour gérer la parafonction occlusale. Planification du traitement de divers cas complexes, à partir des informations au dossier, et toutes les étapes subséquentes.

Sujets couverts :

  1. Terminologie définie : relation centrée, dimension verticale de l’occlusion, position intercuspidienne maximale, axe charnière, occlusion protégée mutuelle et autres.
  2. Information minimale au dossier et sélection de cas pour un traitement intégral de l’occlusion fonctionnelle
  3. Position de référence du traitement en relation centrée par rapport à la position intercuspidienne maximale
  4. Indications relatives à l’utilisation de la position en relation centrée comme position de référence du traitement
  5. Options diverses pour assurer l’exactitude et la répétabilité des enregistrements occlusaux en relation centrée
  6. Indications relatives à l’altération de la dimension verticale de l’occlusion
  7. Options de traitement pour déterminer la dimension verticale de l’occlusion
  8. Cinq composantes de la fonction masticatoire
  9. Déterminants postérieurs de l’occlusion
  10. Déterminants antérieurs de l’occlusion, enveloppe de la fonction antérieure, phonétique et esthétique
  11. Objectifs de traitement de l’occlusion protégée mutuelle, exigences liées à l’équilibration occlusale pour obtenir une occlusion fonctionnelle stable
  12. Indications cliniques de l’utilisation de l’arc facial et de l’articulateur semi-adaptable; est-ce requis, quand, où, quel type et comment?
  13. Définition et options de traitement de l’occlusion physiologique, non physiologique et thérapeutique
  14. Lignes directrices, indications et contre-indications relatives à l’équilibration occlusale
  15. Gestion de la parafonction occlusale
  16. Impressions numériques, CAD / CAM appliquées aux prothèses fixes
  17. Gestion de l’attrition, de l’abrasion, de l’érosion et de l’abfraction comme causes de l’instabilité occlusale et de l’occlusion physiologique
  18. Définition du syndrome de la dent dévitalisée et protocole de gestion
  19. Attelles occlusales; quand, quelle arcade, rigide ou souple, quel type d’occlusion?
  20. Divers traitements relatifs à l’occlusion, théories et applications en dentisterie clinique
  21. Occlusion liée à un implant; couronnes sur implants, prothèses amovibles sur implants, prothèses hybrides fixes sur implants, prothèses en porcelaine fixes sur implants.
  22. Occlusion d’une dentition implantée par rapport à celle d’une dentition naturelle
  23. Algorithmes pour séquencer la reconstruction d’une arcade ou d’une bouche complète

Composantes de la session pratique

  1. Équilibration occlusale pour atteindre la relation centrée en position d’intercuspidation maximale, indications et contre-indications. Évaluation numérique de l’occlusion à l’aide du T-Scan afin de déterminer les ajustements requis.
  2. Équilibration occlusale des prothèses amovibles afin d’obtenir une occlusion « balancée »
  3. Modèle diagnostic en cire pour occlusion de prothèses fixes et des implants
  4. Fabrication, ajustements et insertions d’attelles occlusales pour gérer la parafonction occlusale.
  5. Plan de traitement de divers cas complexes à partir des informations au dossier et toutes les étapes subséquentes.

Biographie : Dr Mark H. E. Lin a reçu son diplôme en médecine dentaire de l’University of Detroit Mercy où il a figuré sur le tableau d’honneur de la faculté pendant quatre années consécutives et a terminé parmi les premiers 5 % de la classe. Il a pratiqué la dentisterie générale pendant treize ans, puis est retourné à l’université pour effectuer une formation postdoctorale en prosthodontie à l’Université de Toronto. À l’heure actuelle, il est instructeur postdoctoral à mi-temps à la clinique de prosthodontie de l’Université de Toronto, il est membre du comité de rédaction en prosthodontie de l’Oral Health Journal et gère à temps plein une clinique spécialisée en prosthodontie où il se concentre sur les reconstructions de bouche complète, la chirurgie implantaire, les procédures de greffe, les implants prothétiques et la gestion des complications liées aux implants. Dr Lin est Fellow et Diplomate de l’International Congress of Oral Implantologists (ICOI) et est Fellow et examinateur du Collège royal des chirurgiens dentistes du Canada pour la spécialité de prosthodontie.