Dr Ryan Cook, Toronto, ON


L’interface parodonte-prothèse est une zone complexe où se rencontrent la forme et la fonction

Il est impératif que les cliniciens comprennent dans quelle mesure le diagnostic et le plan de traitement ont une incidence sur le résultat final. Le cours appliquera les principes de dentisterie fondés sur des données probantes relatives aux relations parodonte-prothèse, et dans quelle mesure elles influencent une restauration à appui dentaire.

Objectifs d’apprentissage :

  1. Expliquer et démontrer comment les interrelations paro-prothétiques influencent le résultat du traitement.
  2. Expliquer les techniques chirurgicales qui rehaussent l’interface parodonte-prothèse.
  3. Illustrer comment l’établissement d’un diagnostic et d’un plan de traitement exhaustifs influence les résultats d’une reconstitution.

Biographie : Ryan Cook DDS MS est originaire de la Caroline du Nord. Il a effectué un baccalauréat en biochimie et un baccalauréat ès arts en chimie à la North Carolina State University, et un doctorat en chirurgie dentaire à l’University of Southern California. Après ses études en médecine dentaire, il a effectué une double résidence en parodontie et en prosthodontie au Health Science Center de l’University of Texas, à San Antonio. Au cours de sa résidence, il a terminé une maîtrise en sciences portant sur le biotype parodontal et l’épaisseur de la lame osseuse labiale. Il est diplomate de l’American Board of Prosthodontics et de l’American Board of Periodontology. Après avoir géré un cabinet à temps plein à Laguna Niguel, en Californie, il a joint l’académie où il est actuellement professeur clinique agrégé et directeur de l’enseignement supérieur en prosthodontie ainsi que président du département des sciences restauratrices de la School of Dentistry de l’University of North Carolina, à Chapel Hill. Ses intérêts de recherche portent sur les interrelations paro-prothétiques dents/implants et les techniques d’augmentation des tissus mous et des tissus osseux.