Dr Peter Fritz, Fonthill, ON


Malgré nos meilleurs efforts, certains de nos patients développeront des complications post-chirurgicales à la suite de l’introduction d’un implant dentaire.

Il arrive souvent que les complications prennent des mois, voire même des années, avant de se manifester, comme c’est le cas des péri-implantites. En raison des écarts significatifs entre le taux de complications des chirurgiens expérimentés et celui des chirurgiens inexpérimentés, il est dans l’intérêt supérieur du patient de rechercher le clinicien qui présente le taux de complications le plus bas. L’une des façons d’évaluer la sévérité d’une complication est de lui fixer un coût financier. Il a été déterminé, à l’aide d’un modèle d’affaires, que l’utilisation d’une approche d’équipe permet non seulement d’obtenir les résultats les plus prévisibles et les plus efficients pour le patient, mais constitue également l’approche la plus profitable pour les cliniciens liés au cas.

Objectifs d’apprentissage :

  1. Reconnaître qu’il est économiquement irresponsable d’offrir des services chirurgicaux sans factoriser les coûts financiers liés aux complications potentielles dans le cadre de votre pratique.
  2. Comprendre la structure qui permet de catégoriser les types de complications chirurgicales.
  3. Comprendre que, d’une perspective strictement économique pour les personnes en cause, la meilleure stratégie pour le dentiste généraliste est de référer les patients, qui nécessitent une intervention chirurgicale, au clinicien affichant le taux de complications le plus bas.
  4. Reconnaître que la meilleure valeur à long terme pour le patient nécessitant une chirurgie est d’assumer des coûts initiaux plus élevés qui pourraient lui éviter des coûts inconnus potentiellement importants plus tard.

Biographie : Toute sa vie, Peter a fait preuve d’une soif d’apprendre insatiable et d’une intrépidité à remettre les choses en question. Il est doté d’un esprit clinique et scientifique ainsi que d’un des affaires d’une grande acuité qu’il applique à la poursuite de l’excellence en ce qui a trait aux soins des patients et aux responsabilités économiques. Peter possède et gère un cabinet privé à Fonthill, en Ontario, où il se fait le défenseur du changement et de l’innovation en matière de soins collaboratifs appliqués à la parodontie. Grâce à sa liberté d’esprit et à sa persévérance, il sait propulser l’avantage concurrentiel, susciter l’engagement envers les activités cliniques et commerciales et s’entourer des performeurs du plus haut calibre. Il vise l’amélioration constante et mène son équipe avec charisme en inspirant la collaboration de confiance et l’esprit d’équipe pour stimuler la productivité, l’harmonie et l’engagement. Il s’est taillé une grande réputation qui lui a valu la reconnaissance de ses pairs et de l’industrie pour avoir révolutionné le domaine et établit un cabinet de parodontie de calibre international considéré comme l’un des plus novateurs et réussis au monde, en ce qui a trait aux cabinets gérés par un parodontiste exerçant seul.