Dr Michael Goldberg, Toronto, ON


Cette présentation fournira un aperçu du concept de diagnostic et de gestion des patients présentant une parodontopathie sévère ou réfractaire.

À l’aide d’exemples de cas et de documents provenant de la Severe and Refractory Disease Clinic de l’Université de Toronto et de l’hôpital Mount Sinai, les participants seront en mesure de mieux comprendre l’utilisation de diverses analyses de sang, pour aider à diagnostiquer ces cas difficiles, ainsi que les modalités pharmacologiques et non pharmacologiques pour aider à les gérer. Il y aura également une discussion sur les incidences potentielles de cette condition sur le plan de traitement en dentisterie implantaire.

Objectifs d’apprentissage :

  1. Connaître et savoir reconnaître les caractéristiques associées à une parodontopathie sévère et réfractaire
  2. Découvrir les outils de diagnostic de pointe utilisés à l’heure actuelle auprès des patients présentant ce problème
  3. Apprendre à gérer ces patients au moyen de modalités conventionnelles et pharmacologiques

Biographie : Dr Michael Goldberg est actuellement professeur agrégé en parodontie à la faculté de dentisterie de l’Université de Toronto. Il est directeur de l’unité de traitement des parodontopathies sévères et réfractaires de la faculté et de la nouvelle clinique de suivi en implantologie, également à la faculté. Dr Goldberg assume également la direction du Centre for Advanced Dental Research and Care (CADRC) du Sinai Health System de Toronto. Dr Goldberg s’est engagé dans une étude globale portant sur l’incidence des facteurs systémiques, génétiques et environnementaux sur le développement et le traitement des parodontopathies. De plus, il est responsable de la division de parodontie et associé du Wasser Pain Management Centre de l’hôpital Mount Sinai de Toronto. Dr Goldberg est partenaire d’un cabinet privé spécialisé en parodontie et en chirurgie implantaire, à Toronto.