Dr Jim Kessler, Antonito, CO


Les restaurations implanto-portées sont progressivement devenues la référence standard en matière de remplacement de dents.

Toutefois, l’examen rétrospectif des résultats des restaurations avec implants est souvent décevant. Cela pourrait être particulièrement vrai en ce qui a trait aux restaurations antérieures où nous devons composer non seulement avec les demandes liées à la fonction, mais aussi avec les défis additionnels associés à la gestion des tissus mous et aux exigences et attentes du patient du point de vue esthétique.

Dans le cadre de cette présentation, nous discuterons de la validation des compromis esthétiques et fonctionnels qui sont des éléments clés de la prévisibilité des résultats opératoires. Cette validation permet d’avoir une communication claire avec nos patients sur les résultats qu’ils peuvent attendre de façon réaliste, et ce, avant de commencer l’intervention. Un consensus donne lieu à un événement moins stressant et plus satisfaisant pour le dentiste, les membres de l’équipe multidisciplinaire et le patient.

Objectifs d’apprentissage :

  1. Déterminer les facteurs de risque critiques qui pourraient entraîner un échec fonctionnel ou esthétique prématuré.
  2. Comprendre les défis liés aux restaurations antérieures sur implants.
  3. Communiquer la prévisibilité à l’équipe multidisciplinaire et aux patients.

Biographie : James C. Kessler, B.S., D.D.S., Professeur à la retraite et directeur du programme avancé d’esthétique et de technologies du College of Dentistry de l’University of Oklahoma. Propriétaire du laboratoire High Country Dental Arts Laboratory

Doctor Jim Kessler a reçu son diplôme du College of Dentistry de de l’University of Oklahoma, en 1977. Jim a consacré 20 ans à la dentisterie en cabinet privé à Tulsa, en Oklahoma, et 18 ans à temps plein en enseignement dentaire. Avant sa retraite du domaine de l’enseignement, Jim dirigeait le nouveau programme avancé d’esthétique et de technologies de l’University of Oklahoma. En 1987 et en 2011, Jim a reçu la distinction Alumnus of the Year du College of Dentistry de l’University of Oklahoma et il a été président de l’American Academy of Restorative Dentistry. À sa retraite de l’enseignement, il a établi un laboratoire dentaire près de son domicile au Colorado.